Rencontre-formation franco-germano-espagnole : de la Retirada aux sentiers des maquisards, parcourir les chemins de la Mémoire.

Date:
18 septembre 2017 - 30 septembre 2017

Organisateurs

APECIMM
Courriel: Lieu(x) du projet:
Avers
38930 Lalley,
FR
Afores, s/n
17009 La Jonquera,
ES

Court descriptif du projet

Douze journées de rencontre-formation entre jeunes multiplicateurs de France, d'Allemagne et d'Espagne se dérouleront dans les Alpes en Trièves-Vercors, puis en Pays Catalan entre Pyrénées et Méditerranée, de la France à l'Espagne. Il est proposé à 18 jeunes de 18 à 30 ans (6 de chaque pays) de participer à une expérience mémorielle intense, avec un programme varié, comprenant des randonnées sur des itinéraires emblématiques pour aller à la rencontre de destins de personnes poussées à l'exil ou entrées en Résistance, en revisitant "in situ" une période de l'histoire entre 1936 et 1945, avec également des ateliers d'échanges, d'éducation à la paix et de création à partir de l'expérience vécue en commun sur ce séjour.
Un programme destiné à celles et ceux qui s'intéressent à l'éducation à la citoyenneté, interviennent dans le domaine de l'animation, dans le cadre d'organisations d'éducation populaire, des ONG, sont étudiants/tes dans les domaines de l'histoire ou des sciences humaines, et ont envie de contribuer à transmettre l'histoire du XXe siècle auprès des jeunes générations ainsi que des valeurs de paix, le respect des droits de l'homme, et le vivre-ensemble grâce à une approche interculturelle. Pour s'immerger dans deux régions d'Europe marquées l'une par un fort engagement dans la Résistance sous le régime de Vichy, l'autre par l'exil des Républicains espagnols vers la France, les chemins seront empruntés pour se rendre sur les Hauts-Plateaux du Vercors et sur des itinéraires de passage pour l'exil entre l'Espagne et la France. Les apports de connaissances historiques seront multiples, par des intervenants en histoire se consacrant tout particulièrement à ces questions, par les visites du Musée de la Résistance et de la Déportation à Grenoble, du Musée de l'Exil à la Jonquera (le MUME), la Maternité d'Elne, et autres lieux mémoriaux.
Les ateliers seront des lieux d'échanges, d'apprentissage interculturel, de sensibilisation à la thématique de l’éducation à la paix et aux droits de l’Homme, et également de création telle qu’une vidéo avec un intervenant pour les prises de vue et le montage, les participants étant ainsi invités à contribuer à la dynamique collective de la rencontre. La réalisation d’une vidéo, sa construction avec un professionnel, sera l’expression du groupe tri-national, pour traduire, ce qui aura a semblé être le plus important aux participants par rapport à l’expérience vécue, et sera donc le fruit de leurs réflexions mises en commun et de leur créativité.