VoCE 2014-2018 / Écoles d'Été de Paix / Été 2016


 

Date de l'évènement:
01 mai 2016 - 30 juillet 2016

Description de la manifestation

VoCE 2014-2018 / Écoles d'Été de Paix / Été 2016

Depuis juin 2014, une trentaine de jeunes adultes de France, d’Allemagne, de Pologne et de Bosnie-Herzégovine ont expérimenté les VoCE/Summer Peace Schools. A partir de 2016, de nouveaux amis de Roumanie et d’Italie les rejoindront.
 

Que propose ce projet ?

Le projet VoCE 2014-2018 / Voix et Chemins d’Europe / Voices from Citizens of Europe propose un parcours artistique entre mémoire de guerre et création d’Europe fraternelle. Plus précisément, c’est un chemin de formation citoyenne et artistique à travers l’Europe, de 2014 à 2018, qu’il dessine et réalise à travers des rencontres internationales. Il s’adresse à deux types de groupes : des chorales amateurs, et de jeunes adultes.

Par les VoCE / Summer Peace Schools, de jeunes adultes de toute condition, engagés localement dans une recherche de paix, peuvent 

  • se faire connaître et reconnaître,
  • se découvrir mutuellement dans diverses parties de l’Europe,
  • puiser des forces pour concrétiser un idéal de paix redéfini par et pour leur génération.

Ils sont soutenus pour développer leurs propres langages musicaux et théâtraux pour s’exprimer. Une expression « Jeunes » concourra à un évènement musical européen en novembre 2018 par lequel VoCE 2014-2018 s’achèvera.
 

Qui s'y trouve ?

Ils sont tous actifs dans leur pays, dans leur association :

  • en France, ils pratiquent la danse urbaine à Vénissieux et à Lyon. Ils en font leur métier, et ils encouragent les plus jeunes dans les quartiers à pratiquer cette voie et l’amitié qui va avec, pour « sortir de la galère ».Azdine Ben-Youcef ( « La Marche ») les enseigne, les enthousiasme, les conseille, ensemble avec Meriem Bouras–Daoud, sa femme. Trouver plus : www.ciesecondsouffle.com
  • en Allemagne, ils sont bénévoles au sein du « service national des sépultures ». Derrière ce nom se cache une très grande et vieille association qui, depuis la fin de la Grande Guerre, s’occupe des tombes des soldats allemands de par le monde, aide les familles à retrouver leurs morts…et depuis longtemps,  réunit des jeunes en « chantiers de paix » sur  les lieux de mémoire. Nos participants ont tous déjà animé de tels chantiers. Trouver plus : www.volksbund.de
  • en Bosnie-Herzégovine, ils sont issus de l’association « Construire la B&H par l’éducation » applée « OGB&H », qui, au cœur de la guerre des Balcans, a été lancée par le Général Jovan Divjak pour réunir l’argent pour des bourses d’études pour les orphelins de guerre. Aujourd’hui, les bourses aident des jeunes dont les familles ne peuvent payer les études, et les anciens boursiers les soutiennent, et animent la vie de l’association. Trouver plus : http://ogbh.com.ba
  • en Pologne, les participants sont bénévoles dans la Fondation Europeskij Dom Spotkanie, EDS/Nowy Staw, à Lublin. Ils y participent à animer des rencontres internationales de jeunes, et s’engagent dans des projets locaux de formation pour des jeunes en milieu rural.  Ils nous accueilleront à Lublin et dans leur Maison Nasutow en Mai 2016. Trouver plus : http://www.fundacjaeds.pl/
  • en Roumanie, des jeunes du village de Viscri en Transylvanie nous rejoindront dès l’été 2016. C’est un village qu’il faut aller visiter sur internet sous www.viscri.de car c’est le village des tricoteuses ! Des grand-mère et mères, avec leurs chaussettes tricotées vendues en Allemagne, ont mobilisé le village. Aujourd’hui, il y a un médecin proche, et les jeunes peuvent faire des études. Les aînés participent aujourd’hui à l’animation du village. Andrada écrit le 29 janvier 2016 : « Hello, we are a social group open to any challenge. We are excited about this theme of peace and preventing wars. We hope to share our knowledge needed for every teenager. We want to become a great team and to change something. See you soon! Best regards from Viscri.»
  • en Italie, nous serons rejoints par des jeunes actifs dans Tavola della Pace, à Perugia, Umbria. Ils participent à des actions de « training » pour la paix, à travers un réseau d’écoles, et, au moins une fois par an, à des marches pour la paix. La marche de Perugia à Assisi  est très connue et suivie en Italie. Trouver plus : www.perlapace.it
  • Aussi, des jeunes bénévoles d’un groupe ami de notre partenaire bosnien, particulièrement engagés à la coopération écologique des pays riverains de l'Adriatique,  nous rejoindront depuis la région de Venise. Trouver plus : http://www.adriaticgreenet.org
     

Les artistes qui nous accompagnent

Azdine Ben-Youcef, Lyon
Originaire de Vénissieux près de Lyon, unissant la culture algérienne et française,  Azdine a grandi dans un de ces quartiers d’Europe  où « le monde entier » a atterri. Tout le monde y doit chercher à construire des chemins d’existence où l’espoir et la confiance l’emportent, enfin, sur le chômage et le mépris trop souvent subis. Avec la danse et la culture urbaine, il relève ce défi. Il passe par d’autres cultures, notamment en Afrique. Danseur, choréographe et professeur de danse, il crée la Compagnie du 2nd Souffle en 2006. Aujourd’hui, il  a aidé des dizaines de jeunes à bâtir un avenir professionnel.
«  La Marche pour l’Égalité et contre le racisme de 1983 » a inspiré une choréographie qui fait le tour de la France depuis 2013. Par son travail, Azdine rencontre des personnalités qui militent depuis longtemps pour une mixité du tissu social. A travers ses échanges et ses rencontres, il enrichit sa gestuelle et son esprit pour diffuser un message d’espoir et d’ optimisme.  La Marche continue…et nous sommes heureux qu’il ait accepté d’accompagner aussi  « les Voix et Chemins d’Europe 2014-2018 !
Trouver plus : www.ciesecondsouffle.org

Astrid Rashed, Berlin
Astrid, elle, réunit les cultures iranienne et allemande en sa personne. Actrice, elle vit à Berlin. Aujourd’hui mère de trois enfants, elle a développé avec des collègues, un répertoire à l’intention d’enfants.  Elle est passionnée de transmettre l’approche théâtrale – « le son et le mouvement » - pour aider des personnes et groupes à exprimer leur réflexions, échanges, conflits et  engagements …Astrid est membre-fondateur de l’association Voix et Chemins d’Europe et accompagnera les Summer Peace Schools  à partir de 2016.

Etapes 2016 :

En Mai 2016, nos partenaires polonais nous accueilleront du 1-7 Mai dans leur maison d’hôtes près de Lublin, à l’est de la Pologne, près de la frontière ukrainienne. http://www.nasutow.pl
En Juillet 2016, une session aura lieu à Péronne, dans la Somme, en France, en nous appuyant sur les ressources de l’Historial de la Grande Guerre. www.historial.org, www.aubergedesremparts.fr

Et qui paye ?

Chaque participant et chaque association partenaire contribue au financement du projet. VoCE/Peace Summer Schools ont été soutenues en 2014, 2015, 2016 (Lublin)  par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse. Pour l’été 2016, nous avons déposé une demande à l’UE/Erasmus+.

 

Sous le Haut Patronage de
Louis Besson, Ancien Ministre
Dr. Henning Scherf, Ancien Maire de Brême

Le projet VoCE 2014-2018 porte le label de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.
Pour plus d'informations sur l'ensemble du projet, cliquez ici.

Crédit photo des sessions du 1er cycle VoCE 2014-2015 (titre) : KD
Crédits photo des sessions du 1er cycle VoCE2014-2015 (galerie) : KD / VB/LVBerlin / Viscri Incepe

Organisateurs

Voix et Chemins d'Europe /Association Loi 1901
Courriel: Lieu:
Fundacjia Europeski Dom Spotkanie/Nowy Staw
Przechodnia 4
20-003 Lublin
Pologne
Historial de la Grande Guerre
Château de Péronne
80201 Péronne
France

Programmme

Session à Lublin/Nasutow, Pologne du 1 au 7 mai 2016

Contenu et thème principal :

Le contenu de cette session sera indiqué par la région où elle se déroule : celle de Lublin, à la frontière orientale de l’Union Européenne. Cette région appelle toutes les questions relatives aux relations extérieures de l’UE ainsi qu’à la sécurité de ses frontières. Qui plus est, sur place, ces questions se posent de manière conflictuelle : La Pologne est témoin d’un conflit à ses frontières, qui historiquement, démographiquement, économiquement, la concerne, mais sur lequel elle n’a prise. Elle en subit les conséquences par l’afflux de réfugiés ukrainiens.

Ainsi, le thème principal de la session est fourni : dans une longue histoire d’affrontements et de frontières mouvantes, quels outils pour œuvrer pour l’entente entre les nations européennes aujourd’hui ? Comment des frontières peuvent-elles exprimer un équilibre équitable ? En quoi de jeunes citoyens européens peuvent –ils coopérer pour promouvoir cette entente ?

Le contenu de la session sera par ailleurs marqué par le fait qu’elle se déroulera dans un lieu qui appartient à notre partenaire polonais, à distance de la ville. Le groupe vivra et travaillera essentiellement sur place. Contrairement aux premières sessions dans des grandes villes, cette 4e session sera plus consacrée à la discussion, à la lecture et à l’écriture, à l’élaboration du langage artistique, au résumé du premier cycle des Summer Peace Schools.

Thèmes abordés (durant les 6 jours du 1 er au 6 mai) :

  • Une part d’information sera fournie par le partenaire polonais Nowy Staw :
    • histoire de la Pologne au XXe siècle depuis la Première Guerre Mondiale
    • histoire particulière de la région de Lublin, et de l‘Ouest de l’Ukraine
    • le conflit en Ukraine vu par de jeunes Polonais et Ukrainiens de la région
  • Des excursions dans la région : Lublin, Majdannek, le Bug si possible
  • Une part de discussions approfondira les questions ouvertes par l’histoire polonaise, et pertinentes pour la continuation de la construction européenne en paix et du rôle possible pour les jeunes citoyens
  • Une élaboration d’expression par la danse urbaine de ce que les participants auront découvert, ressenti, et une présentation de cette expression en fin de session, devant un public (qui reste à définir)
  • Une évaluation d’ensemble du 1er cycle des VoCE/Summer Peace Schools.

 

Session à Péronne/Somme, France, du 20 au 30 juillet 2016

La 5e session, réunira 32 jeunes adultes actifs au sein des organisations partenaires, du 20 au 30 juillet à Péronne, dans la Somme, en France. Avec le soutien pédagogique du Musée Historial de la Grande Guerre, leur échange aidera ces jeunes citoyens à confronter leurs connaissances avec l’histoire transmise dans d’autres pays d’Europe. En plus, soutenus par l’exposition consacrée à la littérature pendant la Grande Guerre, ils entreront en « dialogue à distance de 100 ans » avec des écrivains de la Grande Guerre. Ils se questionneront sur la pertinence de la poésie et littérature d’alors, confrontée à la violence de la guerre, pour les enjeux de paix en Europe aujourd’hui. Ils développeront leurs propres textes et donneront une forme artistique à leurs échanges sous forme de projet théâtral.